Segovia s’initie comme siège officiel de PHotoEspaña

Segovia serai pour la première fois un des sièges officiel de PHotoEspaña, le Festival international de photographie et d’arts visuelles qui cette année fête sa XIX édition. Et il fera son début avec une exposition des photographies prises dans les années 50 par Carlos Saura, au niveau de la section officielle  du festival.

Cette année, PHotoEspaña se concentre sur la photographie européenne, depuis son origine jusqu’au moment actuel et montrera à travers ses 94 expositions et d’autres activités les confluences, bifurcations et oppositions du milieu photographique dans ce territoire, en recueillant des points de vue transversaux, des  propositions thématiques et capables de mettre en contexte. C’est dans cette dernière section qu’on cadre l’exposition Carlos Saura España años 50 qu’on pourra voir dans les galléries de La Cárcel Segovia Centro de Creación du 7 juin jusqu’au 31 juillet. Segovia devient ainsi la seule siège officiel de Castilla y León.

Mieux connu par sa facette de réalisateur, Saura a aussi développé tout au long de sa vie un travail de photographe, scénariste ou écrivain. En effet avant de se dédier au septième art, il s’est dédié au huitième d’une manière précoce et professionnelle. Il expose ses photographies pour la première fois à l’âge de 19 ans dans la Real Sociedad Fotográfica de Madrid. Ultérieurement il est nommé photographe officiel des Festivales de Música y Danza de Granada et Santander. En 1959, arrive pour lui une offre d’emploi pour commencer dans la revue París-Match, c’est le rêve de n’importe quel photographe. En Espagne, un de ses images avait été publié sur la couverture du quotidien ABC. Mais en 1957, il avait déjà réalisé un documentaire sur Cuenca, la même année 59 son premier long-métrage, Los Golfos et finalement le cinéma s’est imposé. Cependant, il n’a jamais abandonné sa facette comme photographe.

À l’exposition Carlos Saura España años 50, on pourra voir 92 images des séries Pueblos y gentes de España, Castilla la Mancha et tout spécialement la ville de Cuenca ou le sacrifice du cochon de Cañete, les courses des jeunes taureaux à la Zarzuela, la ville de Sanabria, la ville de Madrid, ses salles de bal et ses gens, les fêtes de Valencia, le Méditerrané et Andalucía ce sont les scénarios que l’échantillon recueilli. D’un côté, une Espagne pauvre et grise mais, d’un autre côté, une Espagne qui extériorisait sa joie à ses habitudes.

L’exposition parrainée à Segovia par l’entreprise de matériaux de construction La Paloma Segoviana, a pour commissaire Oliva María Rubio, qui a déjà été commissaire générale de PHotoEspaña entre 2001 et 2003 et qui a participé aux jurys de concours de photographie à Essen, Paris ou Londres.  Rubio est la directrice artistique de La Fábrica, organisatrice de PHotoEspaña.

 

Facebook
Facebook
Google+
http://sncc.es/fr/2016/05/29/segovia-se-estrena-como-sede-oficial-de-photoespana/
YouTube

Si continua navegando, consideramos que acepta el uso de cookies. más información

Utilizamos cookies propias y de terceros para mejorar nuestros servicios y mostrarle publicidad relacionada con sus preferencias mediante el análisis de sus hábitos de navegación. Si continua navegando, consideramos que acepta su uso. Puede cambiar la configuración u obtener más información ‘aquí’.

Cerrar